Une soirée mémorable!

Samedi 26 novembre a eu lieu à Melle, salle Jacques Prévert, la représentation de « La Forêt Comestible », une comédie musicale dont nous avons déjà eu l’occasion de vous parler sur notre site car sa préparation a joué un rôle important dans la vie des Saviotins ces derniers mois. Ce fut un succès dont les Saviotins peuvent être fiers !

Ce spectacle est l’aboutissement de deux années de travail de la part des Saviotins, de leurs professeurs, des membres de l’association Tsiky Solidarité de Niort et des musiciens du groupe musical Kabako de Parthenay. Cette comédie musicale solidaire est issue d’un projet pédagogique entre la France et Madagascar. Le projet concerne l’aménagement de 9ha de terres agricoles pour nourrir les 550 élèves de l’école primaire publique créée par Tsiky Solidarité dans le nord-ouest de Madagascar. Dans cette région démunie de la grande île, l’école va pouvoir offrir un repas quotidien aux enfants qui font parfois plus de 10 kilomètres à pied pour venir à l’école.

Les Saviotins ont participé à l’écriture, la mise en scène et durant le spectacle ils jouent également des percussions. Samedi soir, vêtus des costumes confectionnés par Isabelle Labrousse, ils nous ont montré au cours des trois tableaux que comprend la comédie musicale toute l’étendue de leur répertoire allant de la récitation au chant et à la danse. Leurs jeunes corps pas encore formatés par la société se sont complètement adonnés aux sons des percussions mandingues et nous ont offert un spectacle plein d’énergie et de joie de vivre. La salle était comble, 250 personnes étaient présentes, et certains entraînés par la gaieté communicative des acteurs et par les rythmes mandingues ont même dansé avec eux.

46734907_497118574115259_5490178281258876928_n

Au-delà d’une très belle opération de communication pour les associations, ce projet a constitué un EPI (Enseignement pratique interdisciplinaire) inhabituel et très riche au cours duquel la géographie de Madagascar, la littérature malgache, la flore et la faune malgaches, le chant, la danse, le théâtre ont été étudiés. Et lors du débriefing fait en début de semaine en compagnie des représentants des deux associations et des Saviotins, il a été constaté que cette expérience était synonyme pour les enfants de confiance en soi. Une confiance nécessaire pour être capable de monter sur scène, parler en public, dépasser son stress, montrer de quoi ils sont capables tout en maintenant la cohésion du groupe.

Il ne leur reste plus maintenant qu’à préparer le prochain spectacle de novembre 2019 !

CDS News –  29 novembre 2018