Un premier trimestre 2018-2019 plus que satisfaisant

Le corps enseignant comme les élèves ont vécu et travaillé durant ce premier trimestre de l’année scolaire 2018-2019 sur les rythmes africains de la comédie musicale « La Forêt Comestible » ! Ce qui ne les a pas empêchés de travailler de manière satisfaisante, bien au contraire.

Les Saviotins interrogés déclarent que ce trimestre « s’est bien passé », qu’il a été intéressant, qu’ils apprécient les classes à effectif réduit et le fait que les professeurs tiennent compte du niveau de chacun, mais surtout ils ont adoré la préparation et les répétitions de « La Forêt Comestible », comédie musicale qui leur a ouvert tant d’horizons nouveaux : culture et littérature malgaches, cuisine malgache et ses épices, géographie, difficultés économiques de cette grande île et découverte du peuple malgache qui ne baisse pas les bras devant tant de pauvreté. Ils ont totalement adhéré au projet et cela s’est ressenti lors des deux représentations publiques données le 20 novembre à Mazières en Gâtine et le 24 novembre à Melle. Les enfants se sont investis dans le spectacle et ont explosé de joie sur scène au rythme des percussions mandingues.

L’exposition à Saint-Léger de la Martinière sur le centenaire de la Première Guerre mondiale et le reportage que France 3 a consacré au sujet ont marqué les esprits des élèves. Dans un registre totalement différent, ils ont aussi aimé l’exposition sur les origines d’Halloween au musée du Rauranum à Rom et sont restés rêveurs en septembre devant certaines pièces exposées à la 8e Biennale d’Art Contemporain de Melle.

Julien Bichet, un ancien Saviotin, est venu raconter le 24 septembre sa vie d’élève et son parcours professionnel à des élèves attentifs de voir ce qu’il avait tiré de son séjour à Savio. Parmi les auteurs qui ont proposé différents ateliers d’écriture, de théâtre ou de mise en scène, Stéphane Jaubertie et Antonio Camona sont plébiscités.

En octobre, le chef Amélie a fait faire aux élèves un voyage culinaire à travers le monde, depuis les Etats-Unis jusqu’au Moyen Orient en passant par le Mexique, lors de la semaine du goût. Anna qualifie la cuisine d’Amélie de « super bonne », Néo la trouve également « bonne » et il semblerait que cela corresponde à l’opinion générale : la cuisine d’Amélie a la cote ! À l’occasion de cette semaine particulière, Amélie avait créé un « atelier saveur » au cours duquel elle a fait goûter toutes sortes d’herbes aromatiques et d’épices à ses jeunes clients.

Au final, un trimestre très actif où il s’est passé beaucoup de choses et qui s’est déroulé dans une bonne ambiance. Les Saviotins ont intérêt à prendre des forces pendant les vacances de Noël car un deuxième tout aussi intéressant les attend dès le début 2019 !

CDS News –  décembre 2018