Brunah, Fabiola, Bouisson : un dévouement sans faille

Depuis 2017, l’École-Collège Savio attribue un SAVIO D’HONNEUR à « celle ou celui qui aura écrit un beau texte porteur de sens ou réalisé une belle action désintéressée ou à une personnalité, un homme de bien, dont les actes et les actions soient exemplaires. » En cette fin d’année 2018, il a été décidé de remettre un SAVIO D’HONNEUR à  Brunah Fabiola Bouisson, présidente de l’association Tsiky Solidarité à Niort.

Le but de l’association créée par Brunah est de sensibiliser l’opinion française à la vie extrêmement difficile de la population malgache ainsi qu’à sa culture et d’apporter aux Malgaches, à travers des projets bien ciblés, les aides matérielles susceptibles d’améliorer la vie des femmes et des enfants plus particulièrement en milieu rural.

Ce louable objectif demande beaucoup de travail, de trouver des fonds et nécessite un investissement sans faille de la part de Brunah. Arrivée en France il y a trente-deux ans, la présidente de Tsiky Solidarité n’a jamais perdu le contact avec son île où elle se rend régulièrement. Elle a fait de gros sacrifices personnels pour pouvoir mener à bien son action tout en continuant à travailler. Un réseau de parrains dispersés dans toute la France lui apporte un soutien financier pour ses projets humanitaires.

Sous l’impulsion de Brunah Faviola Bouisson, Tsiky Slidarité, petite association de solidarité internationale mène à bien un nouveau projet chaque année. Cette année, pour Festisol 2018, il s’est agi de « La Forêt Comestible », comédie musicale réalisée en partenariat avec notre Ecole-Collège Savio. Cette réalisation a éveillé les jeunes aux problèmes du développement durable tout en permettant à Madagascar, dans le village de Marotaola, d’améliorer les infrastructures d’une école et d’offrir un repas quotidien aux élèves grâce à la création d’une cantine. Un autre projet est d’ailleurs en train de prendre forme avec les Saviotins.

La bonne volonté ne suffit pas pour agir, il faut également des moyens financiers. Or ceux-ci sont de plus en plus difficiles à trouver. La présidente de Tsiky solidarité multiplie les actions susceptibles d’apporter des fonds : animation de soirées, conférences, vente d’artisanat malgache et fait en sorte que son association soit visible. Après que son association ait été choisie par le ministère de l’Intérieur pour représenter la région Aquitaine, en tant qu’association issue de l’immigration, elle espère obtenir un jour le Prix Madiba, décerné par le Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations (FORIM), pour lequel son association a été sélectionnée en 2018. Elle sera également présente lors des « Journées nationales des diasporas africaines » en mars 2019 à Bordeaux, la mairie soutenant  fortement l’action des diasporas en faveur du développement et de la croissance durable en Afrique.

C’est une abnégation totale et un dévouement de tous les instants qui permettent à Brunah d’avancer, entrainant avec elle ses proches et ses relations. Plus les projets sont compliqués à monter, plus Brunah s’accroche, consciente de tous ceux qui dépendent d’elle pour une vie tout simplement décente.

CDS News – 18 décembre 20