Atelier d’écriture et de lecture à Savio avec Caroline Stella

L’après-midi de la journée culturelle du 8 janvier a été consacrée au théâtre en compagnie de Caroline Stella, comédienne et auteure dramatique. Marie Vullo, responsable ressources théâtre de l’Union Régionale des Foyers Ruraux du Poitou Charentes est à l’origine de cette intervention qui se situe dans le cadre de la semaine de « L’enfant et le théâtre », offre artistique et culturelle à destination des scolaires.

Caroline Stella, après avoir suivi des études de lettres modernes à la faculté d’Aix en Provence, a effectué une formation de comédienne au cours Florent. Depuis 2006, elle travaille notamment avec le Troupuscule Théâtre et la Compagnie Clorinde. Parallèlement, elle écrit des textes pleins de poésie et « Poussière(s) », que les Saviotins ont travaillé en cours en même temps que « Sahara… et pourquoi pas la lune ? » est sa première pièce publiée. Ce sont ces textes que Caroline présenta aux élèves le 8 janvier, leur expliquant comment elle créait ses personnages qui la plupart du temps ont tous quelque chose d’elle en eux et comme elle laisse l’intrique se construire dans sa tête avant de commencer à écrire.

Elle a commencé à écrire très jeune, encouragée par sa mère. Son père, prudent, craignait que ce métier ne soit précaire. Il avait parfaitement raison. C’est un métier avec lequel il est difficile de se projeter dans l’avenir. On peut avoir du travail aujourd’hui et pas demain, mais on n’obtient rien sans prendre quelques risques. Caroline aime ce métier parce qu’il lui apporte beaucoup, parce qu’il lui permet de raconter des histoires, de s’exprimer, ce qu’elle adore faire et parce qu’elle travaille avec les gens qu’elle aime. Elle dit écrire pour les adultes de 7 à 77 ans.

Caroline a répondu à de nombreuses questions des Saviotins cet après-midi. Une partie du temps fut consacrée à la lecture à voix haute de certains morceaux des textes. Les enfants lurent à tour de rôle des extraits, puis Caroline et une amie comédienne montrèrent comment il fallait faire. Travailler la diction, la posture qui donne plus ou moins d’énergie, le ton autant de paramètres importants pour qu’un texte soit écouté et compris. Puis, Caroline Stella a animé un atelier d’écriture lors duquel elle a donné des consignes que les enfants ont respectées : certains ont pu lire leurs écrits, mais le temps a manqué…

Au final, une intervention de qualité que l’on espère voir se renouveler avec cette auteure.

CDS News