Comment travaillerons-nous à Savio à la rentrée ?

Ceux qui avanceront dans notre société sont ceux qui auront fait preuve d’adaptabilité. Les Saviotins se sont bien adaptés à cette période de confinement et, pour la très grande majorité, ils en sont sortis grandis physiquement et moralement. Des problèmes sont à déplorer pour les enfants en famille d’accueil car ce moment difficile et anxiogène a fait remonter leur histoire personnelle à la surface.

Malgré cette année scolaire chahutée et perturbante, les enfants se sont remis immédiatement au travail lors de leur retour à Savio et les programmes scolaires ont été bouclés.

Si cette pandémie devait revenir en octobre ou plus tard, nous serons en mesure d’y faire face car nous avons tiré les enseignements de la période que nous venons de vivre. Nous nous adaptons et réinventons l’école en fonction du Covid qui nous aura appris qu’il est impératif qu’à la prochaine vague de gastro, le port du masque soit obligatoire à Savio ainsi qu’un certain nombre de mesures d’hygiène qui font désormais partie de la vie de notre établissement.

Nous avons la chance d’être un petit groupe, ce qui permet un relationnel privilégié avec nos élèves. Nos professeurs ont fait un travail remarquable durant cette période et je n’en attendais pas moins de leur part. Désormais nous regardons vers l’avenir sachant que la clé est d’être capable de s’adapter et d’adapter de nouvelles façons d’enseigner. D’une certaine manière, cette crise sanitaire nous oblige à avancer plus vite et sans retour possible en arrière. Il va falloir adapter notre discours, revenir aux valeurs essentielles, insister sur certains termes comme humilité, résilience et solidarité. Chacun devra vivre autrement et le temps est venu d’enseigner aux enfants non pas seulement la vérité élémentaire mais la vérité fondamentale. Ils doivent savoir qu’ils sont les enfants de la Nature.

Ce sont ces constats et réflexions qui m’ont guidé dans la conception et la rédaction du nouveau projet pédagogique de l’année scolaire 2020-2021. Ce dernier est très complet, répond à la situation que nous sommes encore en train de traverser et aux enjeux de demain. Je vous invite d’ailleurs à le lire ou le relire (vous le trouverez sur notre site web). Au risque de me répéter, je considère comme indispensables les points ci-dessous :

  1. Il est indispensable de former nos jeunes aux valeurs de la citoyenneté et à celles de la République
  2. Il est important d’ouvrir les enfants au Monde et ses richesses, ses diversités, et ses particularismes
  3. Il est fondamental de développer l’esprit critique des enfants à travers des textes, des œuvres d’art et toutes sortes de rencontres
  4. Il est primordial de travailler avec les associations d’éducation populaire qu’offrent nos territoires
  5. Il est impensable de ne pas enseigner les outils informatiques et leurs différents objectifs qu’il faut savoir maîtriser
  6. Il est vital d’inscrire notre système scolaire dans les transitions écologique, climatique, sociale et sociétale qui sont en pleine évolution à travers de nouvelles disciplines
  7. Il est urgent d’adapter notre système scolaire à la génération de nos élèves en offrant des alternatives scolaires et pédagogiques différentes en fonction de chaque élève
  8. Il est novateur d’inscrire de nouvelles disciplines comme la méditation, l’empathie, le lâcher-prise, les valeurs qui font une société épanouie… dans nos programmes scolaires.

Christophe Labrousse, pédagogue