Me voilà ! Qui es-tu ?

En Vie de Classe, les Saviotins travailleront, durant le premier trimestre, sur le livre de Jesper Juul : « Me voilà ! Qui es-tu ? Sur la proximité entre adultes et enfants

Je trouve ce livre très intéressant à de nombreux points de vue. Son auteur, Jesper Juul, présente avec beaucoup de chaleur et d’humilité sa réflexion sur les relations entre adultes et enfants, et en particulier sur un aspect traditionnellement incontournable de l’éducation : poser des limites aux enfants. Clairement, il invite les adultes à assumer la responsabilité de la qualité des relations qu’ils entretiennent avec les enfants, en étant à la fois attentifs aux limites personnelles de l’enfant comme à leurs propres limites et à exprimer celles-ci de la manière la plus claire et personnelle qui soit.

C’est la condition nécessaire à l’établissement de relations fondées sur le respect et la réciprocité, où chacun participe et personne n’est blessé. Là, je souhaite recueillir les réactions des enfants.

J’ai choisi un extrait très intéressant : « Ni les parents, ni les enseignants, ni les pédagogues n’obtiennent de nos jours, comme c’était le cas auparavant, le respect de leur entourage simplement pour le « rôle » qu’ils incarnent. Ils l’obtiennent pour la « personne » qu’ils sont. Les adultes, comme les enfants, ont tout simplement perdu le respect envers les figures d’autorité. Et nous nous dirigeons lentement, mais sûrement, vers une époque où le degré de crédibilité personnelle sera décisif quant au respect que nous inspirerons et au pouvoir que nous aurons le droit d’exercer envers les enfants et les jeunes, dans les relations pédagogiques comme dans les relations privées ».

Je vous laisse méditer !

Christophe Labrousse,

Pédagogue

Directeur-Fondateur de l’École-Collège Dominique Savio

 

Poser des limites aux enfants les sécurise

 Le mot du pédagogue.

Vous êtes nombreuses et nombreux cet été à me solliciter, dans le cadre de notre Ecole des Parents « le Cercle des Parents pas Carrés », pour me dire que vous vous sentez souvent désemparés quand il vous faut poser des limites à vos enfants sans les blesser et leur transmettre des règles de vie tout en restant respectueux de chacune et chacun.

« Toute figure exemplaire est nourricière de confiance » : Alain Peyrefitte. Je suis tout-à-fait d’accord avec cette citation qui confirme bien le malaise de la société aujourd’hui, aussi bien chez les jeunes que chez les moins jeunes. Si, parmi de celles et ceux qui nous dirigent, l’exemplarité manque, comment s’étonner que la population perde confiance et défie les élu(e)s ? A méditer…

Partout aujourd’hui, on réclame le retour de l’autorité et les parents semblent quelque peu dépassés. Mais l’autorité est-elle une notion bien comprise car elle a beaucoup évolué ces dernières années ? Comment faire, en effet, pour inculquer à un jeune quelques règles de vie ? Comment arrêter l’inacceptable pour les parents que nous sommes ? Comment faire face à ses demandes réitérées que nous nommons « caprices »? Le quotidien des parents est jalonné de situations complexes qui feraient fuir un manager chevronné !

Quelques clés pour vous aider à avances et à réussir à « poser des limites » :

l’affrontement ne mène à rien : être parent, c’est aussi oublier sa fierté, son orgueil, et savoir ne pas se montrer trop susceptible, ou pire encore « boudeur ». Cela ne se traduit nullement par une perte d’autorité. Sachez instaurer de part et d’autre une écoute positive.

Se souvenir que l’on a été enfant : des situations similaires vous replongeront dans votre jeunesse. Sachez, en tant que parents, les transformer en les positivant.

Vouloir être aimé : le respect se gagne au fil des années. L’éducateur apprécie que certains élèves manifestent leur gratitude et l’apprécient, mais si cela n’est pas le cas, il continuera imperturbablement à enseigner de la meilleure manière possible. C’est sa mission. Pour le parent, la situation est similaire, même si le sentiment est bien plus profond.

Encourager, ne pas dévaloriser : encourager, c’est aussi parfois accepter l’échec et la déception face à une épreuve. A méditer !

Ne pas faire peur.

Ne pas comparer.

Accepter l’échec.

Cette liste non exhaustive n’est qu’une piste pour vous aider à « savoir poser des limites ».  Je vous conseille de lire le livre de Catherine Dumonteil-Kremer : « Poser des limites à son enfant » (aux éditions JouVence). L’auteure vous propose une approche qui se base sur l’écoute des besoins de votre enfant, de ses émotions et réactions. Par ces nombreux exercices, jeux et situations pratiques, ce livre – qui se lit très vite – vous permettra de trouver des solutions ludiques et enrichissantes pour maintenir la qualité du dialogue et mieux gérer votre relation face à l’enfant et à ses exigences.

Christophe Labrousse,

Pédagogue

Directeur-Fondateur de l’École-Collège Dominique Savio

 

 

 

 

 

A Savio, l’enfant devient chercheur, l’adulte partenaire

Le mot du pédagogue

Dans la pédagogie saviotine, il n’est pas question de considérer les enfants commes des « contenants » vides, en attente d’être « remplis ».

Bien au contraire, les enfants sont des êtres doués, pleins de potentialités que beaucoup ignorent, curieux, avides de connaissances, de savoirs et de découvertes, mais surtout  créatifs et imaginatifs !

La créativité devient plus visible quand les adultes présents en classe sont attentifs aux processus cognitifs de l’enfant plutôt qu’aux résultats qu’ils atteignent dans les différents champs de la création et de la connaissance. L’enfant apprend plutôt en faisant des expériences, de multiples tentatives, sans peur de se tromper, sans peur du jugement. Son apprentissage n’est pas linéaire : l’enfant répète ses expériences clés, observe à nouveau, reconsidère son point de vue. Pour qu’un enfant reste actif, il faut lui proposer un large panel d’activités, selon son fonctionnement, son rythme, ses aptitudes, ses prédispositions, son bouquet d’intelligences, et j’en passe, tout en le laissant libre de chercher, d’essayer, de se tromper, sans définir pour lui un rythme d’apprentissage contraint et forcé. Rien de pire que « l’étiquetage » pour un enfant… Dans ces conditions de liberté, il sera prêt à relever toutes sortes de défis.

Apprendre et enseigner ne devraient pas se trouver sur des rives opposées. L’élève adopte un comportement de chercheur, de détective : il a besoin de comprendre le SENS de ses actions. Son apprentissage doit se nourrir de questions et non de réponses données. C’est lui qui construit sa connaissance. Ne pas savoir, pour l’enfant comme pour l’adulte, est la condition qui pousse à chercher ! Une attitude de recherche et un plaisir fondamental d’apprendre et de comprendre qui seront des éléments moteurs pour toute la vie. L’éducateur, à Savio, propose des ressources pour pousser les recherches et mettre en valeur la progression de leur travail. Des enfants qui, ainsi, ne sont pas de simples consommateurs, mais des producteurs de savoir !

On apprend en créant des connexions à travers de multiples expériences. Par exemple, on apprend l’Art en dehors de l’Art : je veux dire par là que l’on n’apprend pas à dessiner juste en dessinant, bien évidemment. Il est nécessaire d’apprendre les techniques, mais on apprend aussi bien à dessiner en faisant autre chose… Tout comme nous apprenons les Mathématiques en planifiant ou en construisant.

Christophe Labrousse

Pédagogue

Directeur-Fondateur de l’École-Collège Dominique Savio

CALENDRIER DES VACANCES SCOLAIRES 2020-2021 A SAVIO

 

– Mercredi 02 septembre, à 14 heures : Rentrée des Classes

– Du vendredi 16 octobre, à midi, au lundi 02 novembre aux horaires habituels : Vacances de la Toussaint

– Mercredi 11 novembre : les internes restent à Savio

– Du jeudi 17 décembre, à midi, au lundi 04 janvier, aux horaires officiels : Vacances de Noël

– Du vendredi 05 février au lundi 22 février : Vacances d’Hiver

– Du vendredi 09 avril au lundi 26 avril : Vacances de Printemps

– Du mercredi 12 mai au lundi 17 mai : Pont de l’Ascension

– Dimanche 27 juin : Fête de l’école, « Savio fête ses 25 ans ! »

Christophe Labrousse

Directeur-Fondateur de l’École-Collège Dominique Savio

Savio : nouveaux horaires pour la nouvelle année scolaire

La pédagogie saviotine n’a de cesse d’évoluer en fonction de l’actualité et du rythme des enfants. Cette année 2020-2021 verra une réorganisation des horaires de cours selon le schéma suivant :

Le matin :

– début des cours à 8h45

– récréation de 10h15 à 10h30

– suite des cours de 10h30 à 12h

L’après-midi :

– début des cours à 13h30

– récréation de 16h30 à 17h

– étude accompagnée de 17h à 18h

Les internes pourront aller en étude accompagnée, le matin, de 8h à 8h45, et (ou) le soir, de 20 h à 21h, en fonction du rythme de chacune et chacun.

Pédagogiquement vôtre,

Christophe Labrousse

Places disponibles à Savio en 6e et 5e

 

Pour la prochaine rentrée de septembre, il reste à Savio UNIQUEMENT des places en classes de 6e et 5e pour l’année scolaire 2020/2021.

Par ailleurs, nous attirons votre attention sur le fait que l’école sera fermée du samedi 8 août, à 12 heures, au mardi 25 août, à 9 heures.

Christophe Labrousse

Directeur de l’École-Collège Dominique Savio

Pour les parents des élèves de 3e : le 3 décembre à Savio

Réunion organisée jeudi 3 décembre, à 18h, à Savio, pour les parents des élèves de Troisième

Cette réunion – première du genre – sera animée par Chantal Laidet, Isabelle Labrousse et Jordan Veillon.

Elle aura pour objectif « d’accompagner les parents dans les démarches, mais pas de faire à leur place« …

L’ordre du jour sera le suivant :

le Projet d’Orientation de l’élève

– les « Portes Ouvertes » des futurs établissements pour l’année scolaire 2021-2022 : quelles sont les démarches à effectuer ?

– l’importance de l’envoi des futurs dossiers d’inscriptions « dans les délais »

– le déroulement des épreuves du Brevet des Collèges

– les questions diverses

Pédagogiquement vôtre,

Christophe Labrousse, pédagogue

Observer, associer, exprimer

Le mot du pédagogue

A Savio, les maîtres mots de la 25ème année seront : « Observer – Associer – Exprimer »

Savio, c’est l’école de la vie, pour la vie et par la vie. Durant cette prochaine année scolaire, notre objectif sera de développer toutes les possibilités d’expression des enfants (le corps, la parole, l’écrit, l’art, et j’en passe, en coordonnant trois notions ou facultés : l’observation, l’association et l’expression.

Il est important, pour le bonheur et l’équilibre de vos enfants, de les préparer à s’adapter à l’existence, de les éduquer pour la vie :

– chacune et chacun doit être « armé(e) » pour sa vie future

– on lui apprend à se connaître en tant qu’être vivant en prenant en compte la vie qui est en lui, son besoin de bouger, d’éprouver des émotions, de ressentir ce qui l’entoure

– il doit prendre conscience qu’il appartient à un milieu, qu’il sache le connaître et interagir avec lui

– il faut qu’il comprenne le déroulement de la vie pour les différents êtres vivants et qu’il sache appartenir à une espèce humaine qui évolue

– il doit trouver petit à petit sa place dans la société pour jouer son rôle et se rendre utile.

Les Saviotines et les Saviotins seront occupés activement ; ils vivront les notions au lieu de les entendre exposées d’une manière forcément incomplète :

– en observant, en pensant et agissant par lui-même, un enfant ancre ses connaissances dans la réalité. Il est comme un petit chercheur qui apprend étape par étape à être intuitif, autonome et organisé

– l’observation : les enfants découvrent un objet, sont interpellés par un événement et récoltent des informations

– l’association : les enfants entrent dans un domaine plus abstrait, tirent des leçons générales des observations qu’ils ont faites

– l’expression : les enfants s’approprient ce qu’ils ont appris, expriment leurs opinions, et partagent leurs découvertes avec les autres

Observer, c’est plus que percevoir, c’est aussi établir des relations entre les degrés, rechercher des rapports entre des intensités différentes

L’observation est la base de l’apprentissage. L’enfant doit être au contact de son milieu pour mieux le connaître (objets, nature, activités humaines, etc.). Il va l’explorer en utilisant ses différents sens : il touche, il regarde, il mesure, il compare, il fait des croquis, il classe, il collectionne, … L’enfant peut et doit observer « activement ».

L’enfant associe, abstrait, généralise ; il faut seulement lui donner l’occasion d’associer à des éléments d’ordre plus élevé

L’enfant agit, crée, imagine, exprime ; il suffit de lui donner les matériaux et les occasions pour qu’il continue à développer des tendances actives

L’expression sert à montrer comment on s’est approprié un nouveau savoir. Le mode d’expression est libre et l’on peut choisir de parler, de chanter, de dessiner, de présenter un graphique pour présenter et communiquer ses découvertes aux autres.

Tout ce travail est fait plus particulièrement avec les élèves de cycle 3.

Christophe Labrousse, pédagogue

22 juillet 2020

L’émission « L’éducation et vous ! » sur D4B

« L’Education et vous ! » reprend ses enregistrements dès le lundi 27 juillet pour la 8e saison sur D4B !

Pour cette nouvelle saison, je souhaite accueillir un maximum d’invité(e)s !

Alors, si vous êtes intéressé(e)s pour venir parler d’éducation avec moi sur l’antenne de notre radio, rien de plus simple : appelez-moi au 06 31 99 30 51 ! Vous serez mon invité(e), et nous dialoguerons, durant une heure, sur ce passionnant sujet qui n’a pas de fin…

Certains d’entre vous ont déjà répondu à mon invitation pour participer à l’enregistrement de « L’Education et vous ! » sur D4b, et je les en remercie vivement ! Cette nouvelle saison marquera un tournant dans le cycle des émissions !

Cependant, appelez-moi sans faute au 06 31 99 30 51 pour que nous arrêtions les dates d’enregistrements !

Merci beaucoup !

Bien à vous,

Christophe Labrousse

 

L’Éducation et vous ! tous les mardis sur D4B cet été

 

La grille des programmes de D4B ne changera pas fondamentalement cet été. Les émissions continuent à part Novorama qui ne reprendra qu’en septembre et celles suspendues pendant le confinement qui ne reprendront elles aussi qu’à la rentrée. Il y aura beaucoup de rediffusions dont les émissions de « L’Éducation et vous ! » animée par Christophe Labrousse, pédagogue et directeur-fondateur de l’École-Collège Dominique Savio tous les mardis de 14 h à 15 h. Une nouveauté également surprendra les auditeurs : la chronique « Répliques cultes » de Lisa Bihannia et Romain Guesdon

 

Pour écouter D4B en Pays Mellois : 90,4 et en Pays Niortais : 101,4.

Pour le streaming, RDV sur le site internet www.radiod4basso.fr

 

CDS News